Foire aux questions
  • Comment l’information du GDOF est-elle utilisée?
    Downy Woodpecker

    Pic mineur, Deborah Bifulco, 2018 GDOF.


    Les populations d’oiseaux sont en constante évolution. Aucun scientifique ou équipe de scientifiques ne peut espérer garder une trace des complexes patrons de mouvements d’autant d’espèces à l’échelle continentale. Les informations provenant de participants du GDOF sont encore plus précieuses puisque les scientifiques essaient de comprendre comment les oiseaux sont touchés par les changements environnementaux.Les informations que vous envoyez peuvent fournir un premier signal que les espèces sont en augmentation ou en diminution d’année en année. Elles démontrent aussi comment l’aire de répartition d’une espèce peut augmenter ou diminuer au fil du temps. Un important changement, noté de façon constante sur plusieurs années, est une indication que quelque chose dans l’environnement affecte les oiseaux et devrait donc être suivi. Les données du GDOF nous permettent aussi d’étudier quelles espèces d’oiseaux habitent quels types de milieux, tels que les villes par rapport aux banlieues.Toutes les informations provenant du GDOF ou autres suivis sont intégrées dans une base de données appelée Avian Knowledge Network (AKN). L’AKN contient maintenant 106 millions de mentions d’oiseaux utilisées par les scientifiques du monde entier.

  • Pourquoi le recensement a-t-il lieu en février?Parce qu’il nous donne un aperçu de comment les oiseaux survivent à l’hiver ainsi que de leur répartition juste avant la migration printanière qui débutera en mars. Les scientifiques du Cornell Lab of Ornithology, de la National Audubon Societyet Oiseaux Canada  et d’ailleurs, peuvent combiner cette information avec des données provenant d’autres suivis d’oiseaux menés à différents moments de l’année.
  • Pouvez-vous le faire plus longtemps—peut-être une semaine?La raison pour laquelle nous obtenons d’excellentes informations du GDOF est que beaucoup de personnes y participent. Puisque le GDOF est un projet plutôt court (quatre jours), les gens sont beaucoup plus à l’aise d’y prendre part. Si vous souhaitez en faire plus, rien ne vous empêche de prendre part aux autres projets de « science citoyenne » de la National Audubon Society du Cornell Lab of Ornithology ou Oiseaux Canada.
  • Comment sélectionnez-vous les gagnants au concours de photos?Cette tâche n’est pas facile, les participants de l’année dernière ont soumis plus de 4 000 images! Nous publions une sélection d’images sur le site Web du GDOF à mesure que des photos nous sont envoyées. Après l’évènement, le Cornell Lab of Ornithology, Audubon, et Oiseaux Canada commencent le long processus de tri de chacune des photos, en évaluant le mérite artistique et les compétences techniques, telles que l’éclairage, la composition, la couleur, et l’effort requis. Les juges font leur sélection finale dans un certain nombre de catégories, incluant la meilleure photo au niveau global, la meilleure composition, le comportement le plus intéressant, la meilleure photo de groupe, et la plus belle image d’habitat. Les résultats sont annoncés juste avant l’édition suivante du GDOF, et les prix sont alors attribués. Pour voir les règlements du concours de photos.
  • Pouvez-vous me recommander un bon guide d’identification?De nombreux guides d’identification d’excellente qualité sont disponibles dans les librairies. Certaines personnes trouvent qu’il est plus facile d’identifier les oiseaux à partir de photographies alors que d’autres préfèrent le dessin d’un artiste. Assurez-vous que le guide qui vous choisissez contient une carte de répartition pour chaque espèce afin de savoir si oui ou non vous êtes susceptibles de l’observer dans votre région. Vous pouvez choisir un guide incluant toutes les espèces d’Amérique du Nord ou seulement celles qui se limitent à votre région géographique. Le guide en ligne All About Birds (en anglais seulement)contient la description de centaines d’espèces, avec des photos et des enregistrements sonores qui vous aideront également à identifier les oiseaux.
  • Vais-je être informé des prochaines éditions du GDOF si j’ai participé auparavant?L’adresse courriel lors de votre participation antérieure, et que celle-ci n’a pas changé, vous recevrez un rappel des éditions du GDOF à venir.
  • Où dois-je dénombrer les oiseaux?
    Vous pouvez dénombrer les oiseaux à l’endroit de votre choix : dans votre jardin, un parc, un refuge faunique ou dans tout lieu où vous aimez observer les oiseaux.
  • Pendant combien de temps dois-je dénombrer les oiseaux?
    Consacrez un minimum de 15 minutes à un endroit. Si vous pouvez y consacrer plus de 15 minutes, vous aurez une meilleure idée des oiseaux qui fréquentent votre région. Vous pouvez également effectuer plusieurs recensements au même endroit ou à des endroits différents.
  • Pourquoi dois-je m’inscrire au GDOF maintenant?
    À compter de 2013, la base du GDOF sera intégrée à eBird ‑ qui est une base de données mondiale permettant de faire le suivi de vos mentions. Vous devez donc créer un compte gratuit afin d’entrer vos résultats de 2013. Vous n’aurez qu’à vous inscrire une seule fois pour participer à tous les GDOF futurs. Si vous vous servez déjà du site eBird, vous n’avez qu’à identifier les oiseaux que vous voyez ou entendez pendant le GDOF et à y soumettre vos feuillets. Vos résultats seront stockés dans la base du GDOF.Vous pourrez créer un compte GDOF le premier jour du dénombrement, soit le 15 février 2013.
  • Pourquoi la base du GDOF sera‑t‑elle intégrée à eBird?
    L’intégration de la base du GDOF à eBird comporte de nombreux avantages :Tenue de vos propres registres : Grâce à cette intégration, vous aurez accès à toutes vos mentions sous le même onglet sur les sites eBird ou GDOF, à savoir l’onglet « Mon eBird »sur le site Web de eBird et l’onglet « Mon GDOF » sur celui du GDOF.Saisie unique : Jusqu’à maintenant, les utilisateurs d’eBird devaient entrer leurs résultats tant sur le site eBird que sur celui du GDOF pour que leurs données paraissent dans les deux bases. Grâce à l’intégration, ils n’auront qu’à les consigner une seule fois.Accès à l’échelle mondiale : La base du GDOF sera accessible en quatre langues partout dans le monde.Précision des lieux de recensement  : Grâce à une délimitation plus précise des lieux de recensement, les données du GDOF seront davantage utiles aux scientifiques et aux responsables de la conservation, et les participants pourront plus facilement faire le suivi des mentions au fil du temps.Accès aux données à longueur d’année : Même si le GDOF ne dure que quatre jours, vous pourrez employer eBird toute l’année pour entrer vos observations.Visualisation améliorée : Des cartes interactives vous permettront de consulter les mentions de façon nettement plus détaillée qu’auparavant.Corrections : Si vous vous rendez compte que les données que vous avez entrées sont erronées, vous pourrez retourner à tout moment dans vos registres pour les corriger.
  • Pourrai-je consulter les résultats du GDOF que j’ai saisis dans le passé?
    Les résultats du GDOF de 1998 à 2012 continueront d’être accessibles. Pendant un certain temps, vous pourrez avoir accès à vos mentions antérieures en cliquant sur « Données chronologiques du GDOF » dans la barre de navigation de gauche du site du GDOF. Vous pourrez également consulter des cartes créées à l’aide de ces renseignements. Nous transférerons les données chronologiques à votre compte GDOF/eBird dans les prochaines années.
  • Pourquoi devrai-je utiliser une carte pour entrer mes données?
    À compter de 2013, la base du GDOF sera intégrée à eBird   qui est une base de données mondiale permettant de faire le suivi de vos mentions. Vous devez donc créer un compte gratuit afin d’entrer vos résultats de 2013. Vous n’aurez qu’à vous inscrire une seule fois pour participer à tous les GDOF futurs. Si vous vous servez déjà du site eBird, vous n’avez qu’à identifier les oiseaux que vous voyez ou entendez pendant le GDOF et à y soumettre vos feuillets. Vos résultats seront stockés dans la base du GDOF.
  • Comment dois-je procéder si je recense des oiseaux pendant une randonnée pédestre?
    Au cours du GDOF, bon nombre de personnes recensent les oiseaux dans de petites zones comme leurs jardins. Cependant, nous acceptons volontiers les mentions des personnes qui se déplacent à pied ou à bicyclette ou se joignent à de groupes de leur club d’ornithologues amateurs ou centre de la nature local. À compter de 2013, nous vous demanderons de quelle manière vous avez effectué vos dénombrements lorsque vous entrerez vos données :En vous déplaçant : Vous vous êtes déplacé sur une certaine distance – par exemple, pendant une randonnée pédestre ou en parcourant une boucle en voiture dans un refuge.En demeurant sur place: Vous êtes demeuré au même endroit   par exemple, vous avez dénombré les oiseaux à vos mangeoires à partir d’une fenêtre de votre demeure.De façon accidentelle: Vous avez relevé un oiseau pendant que vous faisiez une autre activité – le recensement des oiseaux n’était pas votre principale activité.Vous devrez aussi préciser l’heure à laquelle vous avez commencé vos dénombrements, le temps que vous y avez consacré et le nombre de personnes qui ont rempli le feuillet de compilation. Choisissez l’option « accidentelle » lorsque votre principale activité n’était pas le recensement des oiseaux ou lorsque vous avez identifié des espèces, mais que vous n’avez aucun renseignement sur l’effort. Par exemple, ce serait le cas si vous releviez un Balbuzard pêcheur pendant que vous vous rendez au travail en voiture ou que vous entrez des données antérieures sans précisions relatives à l’effort.Vous devrez aussi préciser l’heure à laquelle vous avez commencé vos dénombrements, le temps que vous y avez consacré et le nombre de personnes qui ont rempli le feuillet de compilation. Choisissez l’option « accidentelle » lorsque votre principale activité n’était pas le recensement des oiseaux ou lorsque vous avez identifié des espèces, mais que vous n’avez aucun renseignement sur l’effort. Par exemple, ce serait le cas si vous releviez un Balbuzard pêcheur pendant que vous vous rendez au travail en voiture ou que vous entrez des données antérieures sans précisions relatives à l’effort.
  • Comment dois-je procéder pour entrer les données lorsque plusieurs personnes ont rempli le feuillet?
    Quand vous entrerez les données, on vous demandera combien de personnes ont rempli le feuillet du GDOF. Une personne seulement doit saisir les résultats du GDOF. Vous pourrez ensuite envoyer le feuillet aux autres personnes qui l’ont rempli avec vous en cliquant sur « partager le feuillet avec » dans la colonne de droite de la page. Celles-ci pourront en modifier le contenu après avoir accepté l’envoi. On ne tiendra compte qu’une seule fois des oiseaux signalés à l’endroit répertorié.
  • Puis-je saisir plus d’un feuillet d’observation par jour?
    Oui. Vous pouvez soumettre un feuillet pour chaque emplacement où vous avez effectué des dénombrements pendant la même journée. Vous pourriez, par exemple, commencer le recensement dans votre jardin, puis poursuivre vos dénombrements dans un parc et dans un refuge faunique. Vous remplirez alors trois feuillets distincts. Vous pourrez également remplir plus d’un feuillet pour le recensement des oiseaux au même endroit en une journée. Ce serait le cas, par exemple, si, dans un lieu donné, vous consacrez une heure au recensement durant la matinée et une heure durant la soirée. Vos résultats nous seront plus utiles si vous soumettez un feuillet pour chacune des deux périodes de recensement.
  • Que veut dire au juste la question : « Dénombrez vous toutes les espèces? »
    Cette question est l’une des plus importantes. Si vous signalez toutes les espèces que vous voyez ou entendez, répondez « Oui ». Cependant, si vous excluez intentionnellement certaines espèces comme le Moineau domestique ou la Corneille d’Amérique, assurez-vous de répondre « Non ». La question ne vise pas à déterminer si vous avez été en mesure d’identifier tous les oiseaux que vous avez vus ou entendus. Nous la posons simplement pour savoir si vous dénombrez une ou plusieurs espèces.
  • Que dois-je faire si je ne peux pas identifier certains oiseaux?
    Faites de votre mieux! Voyez si vous pouvez trouver l’oiseau dans un guide d’identification. Le site Web All About Birds Online Bird Guide renferme des photos, des vocalises, des cartes ainsi que des renseignements sur les oiseaux d’Amérique du Nord. Pour obtenir de l’aide afin de pouvoir faire la distinction entre des espèces similaires, rendez vous sur la page tricky IDs traitant des espèces difficiles à identifier du site du GDOF. Si vous ne parvenez toujours pas à déterminer de quelle espèce il s’agit, ne vous en faites pas. Vous n’avez pas à signaler toutes les espèces que vous observez. La liste régionale sur le site Web du GDOF peut comporter des mentions comme « Pic mineur/chevelu » ou « Grand/Petit Chevalier » qui peuvent vous être utiles. Peu importe si vous avez pu ou non identifier toutes les espèces que vous avez repérées, assurez vous de bien comprendre la question « Dénombrez vous toutes les espèces? » ci dessus).
  • Si je me sers déjà d’eBird, dois-je également entrer mes données sur le site du GDOF?
    Rappelez-vous que, puisque 2013 est une année pilote, les résultats entrés sur le site eBird seront aussi stockés dans la base du GDOF et ils pourront être consultés à partir du site du GDOF ou de eBird. Quant aux résultats entrés directement sur le site du GDOF, ils pourront être consultés uniquement sur le site du GDOF (mais non pas sur le site d’eBird). Donc, pour entrer et consulter vos résultats dans les deux bases, vous devez les soumettre dans eBird. Les résultats des deux projets sont aussi versés dans la base de l’Avian Knowledge Network (Réseau de connaissances aviaires) qui est accessible aux scientifiques faisant des analyses des populations d’oiseaux.
  • Comment puis-je corriger une erreur commise à l’entrée des données?
    Vous aurez accès en tout temps à vos registres et pourrez y retournez pour y faire des corrections ou y ajouter des éléments oubliés. Pour y effectuer une modification, cliquez sur le bouton « Mon GDOF » sur le site du GDOF (ou sur « Mon eBird » sur le site d’eBird). Sur la nouvelle page, cliquez sur « Gérer mes observations » dans la colonne de droite. Vous n’aurez plus alors qu’à faire défiler vers le bas pour atteindre votre liste et y effectuer les changements nécessaires.
  • Que dois-je faire si je vois un oiseau qui n’est pas dans ma liste régionale?
    Si vous observez un oiseau rare dans votre région, celui-ci peut ne pas apparaître sur la liste initiale. Dans le haut de la page, cliquez sur « Afficher les espèces rares », ce qui devrait vous donner une liste exhaustive des espèces observées dans votre région. Si vous avez repéré une espèce qui n’est toujours pas dans cette liste, envoyez-nous un courriel afin que nous puissions l’ajouter.
  • Comment puis-je estimer le nombre d’oiseaux dans un dortoir ou une volée énorme?
    D’abord, dénombrez les oiseaux dans une petite partie du groupe. Estimez ensuite le nombre de parcelles de même taille que compte le groupe entier. Multipliez le nombre de parcelles par le nombre d’oiseaux dénombrés dans le petit groupe pour obtenir une estimation. Pour une explication plus détaillée de cette technique, cliquez ici.
  • Puis-je dénombrer les oiseaux que j’identifie par leurs vocalises?
    Oui, à condition d’être sûr d’identifier correctement les oiseaux par ce moyen. Cela est toutefois plus difficile quand plusieurs individus d’une ou de plusieurs espèces chantent ou crient simultanément. N’ajoutez ces oiseaux à votre liste que si vous êtes absolument certain d’avoir bien entendu les vocalises.
  • Puis-je inclure les oiseaux qui ne font que survoler le lieu que je recense?
    Oui, à condition qu’ils volent suffisamment bas pour vous permettre de les identifier correctement. Cela est relativement facile pour un seul oiseau volant bas. Mais, quand on voit une volée de goélands, il peut être assez difficile de déterminer l’espèce à laquelle ils appartiennent, surtout s’il s’agit d’un groupe mixte. N’ajoutez ces oiseaux à votre liste que si vous êtes certain de les avoir bien observés.
  • Pourquoi certaines mentions ne s’affichent elles pas?
    Les mentions d’espèces hors de leur aire de répartition habituelle ou d’importantes volées de certaines espèces sont marquées afin qu’un réviseur local les examine avant qu’elles soient ajoutée à la base de données. Si le réviseur a des questions au sujet de vos observations, il communiquera avec vous. Nous procédons ainsi pour faire en sorte que les données de la base soient de la plus grande concision possible. Même si les mentions ainsi signalées ne peuvent finalement pas être confirmées, elles demeureront visibles dans votre compte GDOF (ou eBird) personnel.
  • Comment puis-je consigner le temps que j’ai consacré au dénombrement si je l’ai effectué de façon intermittente pendant une journée?
    Au lieu d’observer les oiseaux durant des tranches de temps définies, beaucoup de gens préfèrent observer les oiseaux de façon intermittente durant une journée. Si c’est ce que vous faites, vous devez simplement estimer le temps que vous avez réellement consacré au recensement. Par exemple, vous pouvez avoir observé les oiseaux de manière intermittente entre 8 h et 17 h, mais vous estimez avoir passé environ deux heures à recenser les oiseaux. Vous n’avez pas à déterminer pendant combien de temps exactement vous avez dénombré les oiseaux. Une estimation nous fournit tout de même une idée générale de l’effort d’observation.
  • Après avoir dénombré les oiseaux pendant une période de 15 minutes, puis je ajouter un autre oiseau observé un peu plus tard?
    Oui. Si vous n’avez pas encore soumis votre feuillet d’observation, il suffit d’y ajouter  le nom de l’espèce et la durée de vos observations de la même façon que pour un recensement intermittent (décrit ci dessus). Si vous avez déjà envoyé votre feuillet, vous devrez en soumettre un autre sur lequel vous aurez consigné l’espèce et la durée des observations.
  • Si je vois un oiseau à l’extérieur de mon jardin, puis-je en tenir compte aux fins du recensement?
    Oui. Tous les oiseaux que vous observez durant le GDOF peuvent être signalés tant que vous êtes certain de les avoir identifiés correctement.
  • Les personnes qui n’ont pas d’ordinateur peuvent elles participer?
    Tous les résultats du GDOF doivent être consignés en ligne. Si vous connaissez une personne désireuse de participer qui n’a toutefois pas d’ordinateur, vous pouvez créer un nom d’utilisateur distinct à son intention dans votre compte GDOF pour y entrer ses données. Si la personne n’a pas d’adresse de courriel, veuillez fournir la vôtre pour que nous puissions communiquer avec elle concernant toute mention que nous devons vérifier. Vous devez également entrer le prénom et le nom de la personne pour que les mentions lui soient attribuées!