Commencer
Great Gray Owl

Chouette lapone, Gordon Atkins, 2018 GDOF.

Le GDOF de 2019 aura lieu du 14 au 17 février. 

C’EST AUSSI FACILE QUE 1, 2, 3! 

1. Créez un compte gratuit pour le GDOF si vous n’avez jamais participé au Grand dénombrement des oiseaux de février ou à tout autre projet de bénévolat scientifique du Cornell Lab, ou si vous n’avez pas participé au GDOF depuis 2013. Si vous avez déjà créé un compte pour le GDOF dans le passé, ou si vous êtes déjà inscrit à eBird ou à un autre projet de bénévolat scientifique du Cornell Lab, vous pouvez utiliser votre nom d’utilisateur et votre mot de passe existants.

2. Faites l’inventaire des oiseaux des oiseaux durant au moins 15 minutes lors d’une journée ou plus du recensement.  N’hésitez pas à compter plus longtemps! Faites-le à autant d’endroits et pendant autant de jours que vous le désirez – un, deux ou les quatre jours. Envoyez un feuillet distinct chaque jour. Il est également possible d’envoyer plusieurs feuillets par jour si le dénombrement s’est fait à différents endroits cette journée.  Estimez le nombre d’oiseaux de chaque espèce que vous avez dénombré pendant la durée de votre recensement.

3. Entrez vos résultats sur le site Web du GDOF (ou d’eBird). Un bouton indiquant « Soumettre vos feuillets! » s’affichera sur la page d’accueil du site dès 7 h (heure normale de l’Est, États‑Unis) le premier jour du dénombrement. Consultez les instructions téléchargeables ci‑dessous pour en savoir davantage concernant l’entrée de vos résultats à l’aide de votre compte GDOF. Si vous vous servez déjà du site eBird, veuillez continuer d’y consigner vos données en vous assurant toutefois de les entrer au moins une fois pendant la fin de semaine du GDOF!

Informations supplémentaires :

Les participants nous ont adressé beaucoup de questions au fil des ans. En voici quelques exemples : « Pourquoi faire le dénombrement en février? », « Combien de feuillets puis-je envoyer? », ou encore « À quelles fins sont utilisés les résultats? ». Notre foire aux questions fournit la réponse à ces interrogations et à bien d’autres encore.

Carolina Wren

Troglodyte de Caroline, Bette Parette, 2018 GDOF.